Église Notre Dame de l'Assomption

Richelieu

Orgue Louis Bonn

Description de l'Instrument


Sommiers

  • Grand Orgue

  •  

     

    Un sommier de Bonn en chêne à 54 notes en une partie, à double laye, chromatique avec ravalement de neuf basses, à gravures et registres coulissants. Les registres sont peaussés, les chapes vissées, avec 3 soupapes coupe-vent. Les soupapes en sapin sont garnies d'une double peau (simple à l'origine), ressorts en laiton à deux boucles. Il n'existe pas de boursettes en peau, mais des garnitures de laiton en fond de laye au travers desquelles passent les fils de laiton des demoiselles. Ce système largement utilisé par Bonn, n'est jamais totalement étanche.

  • Récit (photo de droite)

  •  

     

    Un sommier de Bonn en chêne à 42 notes, à simple laye à gravures et registres coulissants, diatonique en mitre. Mêmes caractéristique qu'au grand orgue, laye avant vissée. La boîte expressive en sapin comporte des jalousies verticales uniquement du coté droit: elle est remarquable d'efficacité

    Console

    La console en fenêtre au centre du grand corps, est de Louis Bonn. Elle comporte deux claviers à bascules de 54 notes en tilleul (refaits en copie), avec naturelles à angle droit. La première octave du récit est neutralisée. De chaque coté des claviers des registre, par tirants ronds disposés dans un plan vertical sur 3 rangées

    Le système d'accouplement par registre met en mouvement une barre pivotant autour de son axe, avec peigne et pilotins, située entre les claviers. Lorsque le registre est tiré, les pilotins fixés sur la barre passent de la position horizontale à la position verticale à la position verticale et mettent en contact les daux extrémité des claviers.

    Pédalier en chêne plat à l'allemande de 18 notes, avec feintes à bec, décentré (1er ut à l'aplomb du 1er ut du clavier). Au dessus du pédalier, pédales de combinaison par grosses cuillers: appel anches grand-orgue basses (coupure au fa2), tutti, dessus, expression à cuiller à trois positions.

    Transmission

    Mécanique, sans équerres. Au grand orgue succession de balanciers en éventail: au niveau des claviers de petits balanciers en chêne avec vergettes tirent de grands balanciers en chêne disposés en éventail; seul intermédiaire, un petit abrégé en chêne de 18 rouleaux octogonaux en sapin pour le ravalement (dièse). Des pilotins verticaux cylindriques en sapin, poussent un double train de bascules en sapin diposées en oppositions, tirant chacune une soupape à son extrémité: l'une ouvre la laye des fonds, l'autre ouvre la laye des anches. Ce système fait penser à celui utilisé par les Cavaillé à la basilique Saint Denis pour les sommiers de grand orgue et de bombarde. Le toucher qui en résulte est relativement lourd.

    Au récit petits balanciers en chêne, au niveau des claviers, avec vergettes conduisant vers un abrégé en chêne avec rouleaux octogonaux en sapin.

    Tirage des registres par bâtons carrés. Les registres de cornet et de basson n'ont qu'une demi course pour ne pas se contrarier.

    Grand Orgue

    Clavier manuel 54 notes (ut 1-fa 5), un sommier chromatique de 54 notes (ut 1-fa 5) à double laye avec ravalement de neuf basses.
     
     

    montre 8

    Matériel de Bonn et Debierre, vingt basses en façade (trois premiers tuyaux de debierre); à sol#2, tuyaux sur sommier en étain (67%), coupés au ton, dents fines, pieds assez ouverts. Oreilles entre sol#2 et la#3 . Aplatissage très court à plat. Numérotation des tuyaux à la pointe sèche, indication du jeu par "m" 

    prestant 4

    Matériel de Bonn, sept basses en façade; à sol1, tuyaux sur sommier en étain, coupés au ton, dents très fines, pieds assez ouverts. Oreilles entre sol1 et mi2. Nom de la note marqué à la pointe sèche pour la façade. 

    flute de Bonn 8

    Ce jeu typique de Bonn marqué "harmoniq" à la console est une flûte ouverte en bois qu'il nommera "flûte Bonn" dans d'autres instruments. Les basses en chêne sont postées sur les cotés du sommier sur de larges pièces gravées. Les huits premiers tuyaux anciens, de récupération, avec biseaux indépendants, ont leur fond pris en feuillure dans les côtés; les quatres suivants sont de Bonn en copie des précédents avec bloc-biseau. A ut2, matériel de Bonn: les tuyaux ont les côtés et le fond en sapin; pour les tuyaux les plus grands la partie rapportée de la face avant est en poirier sur environs 34 cm. Pour les tuyaux les plus petits la face est intégralement en poiriers. Les blocs-biseaux avec pied sont découpés dans un seul bloc de bois. La lèvre inférieure est évidée, la lumière est réglée dès la fabrication. Le pied pyramidal est "enfoncé à force dans la perce de la chape".L'accord se fait par une feuille d'étoffe roulée, fixée au sommet de chaque tuyau. 

    Bourdon 8

    Matériel de Bonn à l'exception de la première octave, en chêne, peinte en marron, avec deux fois trois tuyaux postés sur les côtés du sommier sur de larges pièces gravées. A ut2, tuyaux en étoffe plutôt riche avec calottes soudée, biseaux épais, dents régulières, pieds ouverts. Sur le pied d'ut2, à la pointe sèche "bourdon de 8 C" 

    bourdon 16

    Matériel de Bonn, 24 basses en sapin de forte épaisseur, peintes en marron, pieds tournés en hêtre, tampons très épais en chêne et sapin. Première octave postée sur les côtés du sommier sur de larges pièces gravées. A ut3, tuyaux en étoffe assez riche avec calottes soudées, dents régulières, pieds ouverts, même facture que le bourdon 8. Sur ut3, marquage à la pointe sèche sur le pied: "Bourdon 16 1". 

    nazard 2 2/3

    Douzes basses en étoffe, bouchées, de même facture que les bourdons de 16 et 8 (si2 neuf de Nicolas Toussaint) puis 44 tuyaux ouverts coupés au ton (ut2,ut#2,mi2 neufs). Les neufs premiers tuyaux sont attribuables à Bonn, le reste, de facture différente est du matériel de récurération, pieds en plomb presque pur, soudures plus fines, dents irrégulières. Sur ut1, marquage à la pointe sèche: "Nazard 1", à partir de ré2, marquage sur le pied à la pointe sèche: "n" 

    basson 8 grand cornet V

    Jeux reconstitués par Nicolas Toussaint. 24 basses de Basson avec noyaux plats, boîtes jusqu'à fa2, anches à larme 

    A ut3, cornet 5 rangs avec bourdon à calottes soudées en copie sur le bourdon de 8, les autres rangs coupés au ton en copie sur le prestant. "Les tailles sont reconstituées d'après le faux sommier encore existant, en partant du principe que les hauteurs des pied sont identiques au reste de l'orgue (principe vérifié sur l'orgue de la collégiale Saint Nicolas de Blois)" 

    trompette 8

    Matériel de Bonn, noyaux plats grattés, dix boîtes dans les basses, anches Bertounèche, des entailles fermées sur les pavillons en étain dans les basses 

    clairon 4

    Matériel de Bonn, mêmes caractéristiques que la trompette, mais dessus avec noyau à olive et collerettes. Dernière octave de tuyaux en tuyaux de fond. 

    Récit

    Clavier manuel 42 notes (ut2 - fa5), un sommier de 42 notes, diatonique, en mitre, au dessus du sommier de grand-orgue.
     
     

    flute octaviante

    Matériel de Bonn, 42 tuyaux sur sommier, en étain, coupés au ton, aplatissage en pointe, dents manuelles en biais, en alternance une large, une fine; pieds assez ouverts. Tuyaux harmoniques à fa3 avec deux trous assez gros sur les côtés. Tuyaux avec oreilles, sauf les huit derniers. Nom du jeux marqué à la pointe sèche: "fo". Quelques biseaux avaient été grattés avant les derniers travaux. 

    gambe 8

    Matériel de Bonn, 42 tuyaux sur sommier, en étain, coupés au ton, aplatissage en pointe, nombreuses dents manuelles en biais, prononcées, 22 tuyaux avec oreilles. Marquage à la pointe sèche: "g". il n'y a pas de frein harmonique, les tuyaux ont quelque difficulté à attaquer. Dans les basses, les oreilles sont refermées pour servir de frein. 

    voix celeste

    Tuyaux de facture différente, métal mince, applatissage moins prononcé, diapason très étroit, les tuyaux ont beaucoup de difficulté à parler; bouches inégales, certaines ont été rabaissées en 1994. Ce jeu avait été décalé d'un demi ton et muni d'encoches, sans doute pour obtenir des battements moins rapides; il a été restituédans son état antérieur lors des derniers travaux. Dents manuelles en biais, profondes, serrées, les battements sont très rapides. Ré2, disparu a été reconstitué. A ut2, marquage à la pointe sèche: "voix céleste" 

    salicional

    Matériel de Bonn, 42 tuyaux sur sommier, en étain, coupés au ton, aplatissage en pointe, diapason assez petit (plus proche d'une gambe), dents manuelles fines et nombreuse en biais, en alternance une large, une fine; pieds assez ouverts. Marquage à la pointe sèche: "s". Des bouches réhaussées. 

    dulciana 4

    Matériel de Bonn, 42 tuyaux sur sommier, en étain, coupés au ton, aplatissage en pointe, dents manuelles en biais, en alternance une large, une fine; pieds assez ouverts. Diapason important par rapport aux autres jeux de ce clavier. Marquage à la pointe sèche:"D". Sur ut2 à la pointe sèche à l'avant: "Doublette-1"; à l'arrière à la jonction du corps et du pied: "Dulciane 4". Des pieds refaits, des bouches réhaussées. En dépit de l'appellation "Dulciana" le timbre est plûtot fluté. 

    hautbois 8

    Matériel de Bonn, noyaux plats grattés, anches Bertounèche, pieds en plomb refaits; sur le corps les pieds sont très hauts, ils montent jusqu'à l'évasement des pavillons. Très grande irrégularité de timbre, "sans doute dûe à une erreur de proportion des longueurs: les basses sont trop courtes, tandis que les dessus sont trop longs et ont leurs entailles de timbre très ouvertes". Les proportions de la deuxième octave "sont totalement fausses, il lui prend un air de clairon qui n'est pas habituel à ce jeux", écrit encore Nicolas Toussaint. 

    Pédalier


     
    "à l'allemande" de style rustique (non incurvé) et réduit (18 notes). En tirasse permanente sur le clavier de Grand-Orgue et sans jeux indépendants. Le ré 2 du pédalier n'est pas en face du ré 3 du clavier ce qui, pour en jouer, demande une certaine habitude. Ce pédalier est surtout destiné à renforcer les basses dans l'accompagnement ou l'improvisation, il est très limité pour interpréter des pièces avec pédalier obligé.

     
     
     
     
     
     
     
     

    [Page Principale] [Historique] [Buffet] [Description de l'instrument] [Les Organistes] [Liens divers]
    Texte: Inventaire Général des Orgues d'Indre et Loire 1998 ©
    Photos et mise en page: Lodoïs Gravel 1998-2006 ©